LAURIE MARENT
Sophrologie pour enfants, adultes et séniors à Orléans Soutien psychologique - Relaxation Psychogénéalogie- Langue des Signes Bébé
LAURIE MARENT, sophrologie à Orléans
LAURIE MARENT
Sophrologie pour enfants, adultes et séniors à Orléans
Soutien psychologique - Relaxation
Psychogénéalogie- Langue des Signes Bébé

Comment la sophrologie peut vous aider à soulager les douleurs de fibromyalgie ou d’endométriose ?

13 Jan 2022

Je n’aborderais pas ici l’aspect médical ou les traitements, mais plutôt le vécu propre à chaque femme souffrant de ces maladies.

En effet, celles-ci ont de multiples facettes, et ne se manifesteront pas de la même manière chez une femme ou une autre.

Toutefois, malgré des parcours totalement différents, des symptômes variables en fréquence et en intensité, nous constatons tout de même quelques similitudes :

 

1 - L’incertitude du diagnostic et de l’efficacité des traitements

Beaucoup me confient que le diagnostic a été posé un peu par hasard… A l’occasion d’une consultation en lien avec la fertilité, parfois à la suite d’un passage aux urgences lors d’une crise plus forte que les autres, ou à l’occasion d’un rendez-vous chez un professionnel sensibilisé.

 

2 - Les examens médicaux, les traitements, les opérations, les maladies associées

S’ensuivent alors des examens médicaux réguliers, des médicaments, des opérations, des récidives, la découverte de syndromes associés, consommant ce qu’il vous reste d’énergie et de vitalité.

Sous l’effet des traitements, de la difficulté à exercer une activité physique, il arrive aussi que le corps se modifie, il faut alors apprendre à s’accepter.

 

3 - Les douleurs, les crises

Il n’est pas normal d’avoir mal quand on a ses règles, il n’est pas normal d’avoir une fatigue chronique et des douleurs permanentes inexpliquées.

Suivant l’intensité des crises, vous pouvez vous sentir complètement vidée, à plat, et la souffrance que vous ressentez à ce moment-là est juste insupportable.

Les maux sont tellement variables d’une femme à une autre, que votre entourage a parfois du mal à vous croire et à concevoir l’importance de vos douleurs.

 

4 - Le repli sur soi, l’incompréhension de l’entourage

« Personne ne sait ce que j’endure ! » Voilà pourquoi la tentation de se résigner à souffrir est si présente. Vous refusez de vous plaindre en continu. Vous avez l’impression que personne ne vous comprend.

Nous ne sommes pas tous égaux face à la perception de la douleur. Et même si beaucoup autour de vous minimisent vos difficultés, il est important de ne pas vous replier sur vous-même et de chercher la ou les solutions qui pourront vous soulager. Vous n’êtes pas seule !

 

 

Alors, que faire pour aller mieux ?

Il semble désormais avéré que le stress et les tensions accentuent les douleurs. Alors, outre le suivi médical indispensable de ces maladies, apprendre à respirer et ainsi gérer son stress permet de ralentir la fréquence des crises.

La sophrologie vous reconnecte à votre corps, en douceur, vous détend et vous apprend à libérer les tensions, sources de nombreux maux.

Par ailleurs, un soutien psychologique temporaire ou de plus longue durée peut être mis en place. Je suis convaincue que parler de vos difficultés peut soulager vos souffrances et vous aider à adoucir le quotidien.

De même, aborder les difficultés rencontrées lors des relations intimes n’est peut-être pas chose aisée pour certaines d’entre vous, mais je peux vous assurer que j’écoute chaque personne sans jugement et avec bienveillance. Il me semble que c’est le meilleur moyen pour lever certains blocages, et découvrir les moyens de vous épanouir malgré la maladie.

 

Pour atténuer les crises, j’évoquerais également, entre autres, quelques pistes pour vous sentir mieux : l’ostéopathie, la kinésithérapie, l’alimentation, le sport, le yoga, les étirements… Mais aussi s’accorder une grasse matinée, profiter de ses ami(e)s, prendre l’air… Pour résumer : une routine quotidienne à mettre en place en fonction de votre rythme de vie et de vos attentes.

Sans oublier l’indispensable bouillote et l’automassage (les concernées se reconnaîtront ! )

 

Si vous le souhaitez, j’aurais plaisir à vous accompagner dans votre démarche de mieux-être grâce à la sophrologie, le soutien psychologique ou la sexothérapie, domaines pour lesquels je suis formée.

Pour toute information, vous pouvez me joindre ici, ou prendre rendez-vous à distance ici !

Enfin, n’hésitez pas à partager cet article, il provoquera peut-être un déclic et l’opportunité de trouver un répit, car la douleur ne doit pas être une fatalité !

 


Derniers articles

Cinq conseils pour vous faciliter la prise de parole en public

Pourquoi mettre en place la langue des signes bébé avec mon enfant ?

Comment identifier et sortir de la dépendance affective ?

Catégories

Aucune catégorie à afficher

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.